Quelle main bague de fiançaille femme ?

La bague de fiançailles est un anneau en or, en argent ou en platine offerte en promesse d’un mariage futur. Ce bijou symbolise l’amour éternel qui unit deux personnes. À quelle main porter sa bague de fiançailles ? Vous avez tous les détails ici.

Pourquoi la bague de fiançailles se porte-t-elle à l’annulaire ?

En France et dans d’autres pays, la bague de fiançailles se porte sur l’annulaire tout comme l’alliance de mariage. D’ailleurs, le quatrième doigt de la main porte le nom d’« annulaire » en lien avec cette fonction de porteur d’anneau.

Plusieurs raisons sont avancées pour justifier le fait que l’on porte la bague de fiançailles à ce doigt de la main. Il était naturellement choisi pour porter un bijou qui symbolise un lien d’amour éternel. Selon une croyance égyptienne, le corps humain ne contiendrait qu’une veine menant directement au cœur et qu’elle se situerait au niveau de l’annulaire.

Pourquoi porte-t-on la bague de fiançailles à la main gauche ?

Dans l’Égypte et la Rome antiques, l’annulaire gauche incarnait une signification particulière. Les Grecs sont les premiers à offrir des bagues de fiançailles et ils les portaient à l’annulaire gauche. Le port de ce bijou a donc gardé son sens symbolique dès lors : le lien direct avec le cœur, centre de tous les sentiments.

Qu’est ce que sont les fiançailles ?

Les fiançailles sont l’engagement de deux personnes, à vivre ensemble pour le reste de leur vie. Elles peuvent être célébrées à n’importe quel moment du cycle de vie.
Les fiançailles ne sont pas un contrat de mariage, mais une promesse d’engagement mutuel.
La loi française n’exige pas la présence des deux fiancés, mais elle impose que la célébration des fiançailles soit faite par un officier de l’état civil.
Les fiançailles peuvent être rompues librement. La rupture peut être demandée en justice ou par le fiancés. Elle ne produit aucun effet rétroactif et n’empêche pas la poursuite de la vie commune. Les fiançailles sont une période d’essai, durant laquelle les deux fiancés doivent s’efforcer de se montrer dignes l’un de l’autre et faire preuve d’une volonté réciproque de vivre ensemble.
Le mariage civil est une institution républicaine. Il ne peut donc se faire que dans le cadre d’un mariage civil, c’est-à-dire entre personnes majeures et consentantes. La loi française exige la présence des deux fiancés. Les fiançailles ne sont pas un contrat de mariage et ne peuvent être assimilées à une union officielle.