Isolation pour les combles : à quelle épaisseur ?

L’isolation des maisons est très tendance en ce moment pour les nombreux avantages qu’elle procure. Elle concerne les murs, les toits, les sols et les combles. Pour ce qui est des combles, comment est faite l’isolation ?

Comment se fait l’isolation des combles ?

Les combles des maisons désignent l’espace compris entre la toiture et le dernier plancher. L’isolation permet d’exploiter cet espace et de le conserver et le protéger des variations thermiques et des différentes dégradations. C’est une astuce qui permet de gagner des économies par réduction de la consommation énergétique.

L’isolation des combles peut être sous trois formes :

  • Isolation thermique : bloque les ponts de température et le transfert de chaleur ;
  • isolation phonique : limite la propagation des ondes sonores et des bruits ;
  • isolation mixte : associe l’isolation thermique et l’isolation phonique.

Plusieurs matériaux sont utilisés pour l’isolation des combles, la majorité assurent une double isolation, c’est à dire thermique et phonique. Les plus utilisés sont : la laine de roche, la laine de mouton, la ouate de cellulose, le polystyrène et les isolants minces.

Selon l’isolant choisi, l’isolation se fait par :

Soufflage mécanique

Le soufflage mécanique consiste à répartir l’isolant sur le sol, en particulier les laines et les isolants non manipulables, à l’aide d’une machine. C’est une technique rapide et efficace. Elle se fait par des experts du domaines ou des artisans RGE.

Epandage manuel

Le dépôt de l’isolant se fait manuellement que ce soit sur le sol du comble ou sur le toit. Cette technique est adaptée pour les isolants fragiles tels que la ouate de cellulose.

Panneaux

Cette technique est utilisée pour non seulement isoler les combles, mais aussi pour les rendre exploitables.

Elle consiste à déposer des panneaux ou des rouleaux sur les différentes surfaces, puis de les couvrir de façon à ce qu’ils soient invisibles et intégrés aux parois.

Quelle épaisseur d’isolation est utilisée pour les combles ?

Pour déterminer l’épaisseur de l’isolant nécessaire, il faut prendre en compte les coefficients de résistance thermique R et de la conductivité thermique λ. Les deux coefficients doivent être disproportionnels. Pour qu’un isolant soit jugé performant, il faut que sa résistance soit élevée et que sa conductivité soit basse.

Plus l’épaisseur augmente, plus la résistance du matériau R est grande. Elle dépend de la nature du matériau utilisé.

Quelle est l’épaisseur des matériaux utilisés ?

Selon le matériau choisi, l’épaisseur doit être de :

  • 25 cm pour la laine de verre ou la laine de roche ;
  • 30 cm pour la laine de mouton ;
  • 24 cm pour le polystyrène ;
  • 27 cm pour la ouate de cellulose ou 25 cm si elle est en vrac ;
  • 50 mm pour les isolants minces.